Accueil

Glenn VANDAMME

Licencié et agrégé en langues et lettres anciennes (orientation classiques) par l’Université Catholique de Louvain, je consacre la majeure partie de mon temps à la langue latine, que j’enseigne pour mon plus grand plaisir à une variété d’élèves de l’enseignement secondaire dans le cadre de mes attributions professionnelles à l’Institut Vallée Bailly de Braine-l’Alleud ou encore de cours particuliers et/ou extra-scolaires au sein de différentes ASBL (Jeunesses scientifiques de Belgique, Enseignement.be), mais aussi à des étudiants universitaires, à l’adresse desquels j’ai dispensé cette année le cours d’Initiation au latin proposé par la faculté de Philosophie, Arts et Lettres de l’UCL.

Passionné par les langues de manière générale, qu’elles soient modernes ou anciennes, et concerné directement par la mise en place du Pacte d’Excellence dans les humanités, je projette actuellement de réaliser un doctorat en rapport avec la didactique du latin au sein du futur tronc commun.
Convaincu de l’apport, tant culturel que linguistique, qu’ont à offrir les textes des Anciens ainsi que de la nécessité d’en pérenniser l’héritage, je suis un fervent défenseur de l’enseignement des langues anciennes à un public aussi large et varié que possible. La rigueur et la motivation que l’étude de ces langues requiert et renforce rendent plus estimable encore le trésor que leur riche et abondante littérature renferme ; à ceux qui font l’effort de l’explorer et de tenter d’en extraire l’essence, c’est une profonde réflexion sur le genre humain, sur ses forces, mais aussi ses faiblesses et ses limites qu’ils suscitent en nous, nous renvoyant ainsi à notre propre condition d’hommes du XXIème siècle.
En ce sens, ils sont pour nous comme un reflet à la surface de l’eau, d’autant plus clair, limpide et juste que dépourvu des troubles qu’occasionnent, parfois bien malgré nous, nos préconceptions subjectives, directement liées aux contingences de l’époque et du milieu dans lesquels nous vivons.

Amateur de musique et de culture au sens large, je suis persuadé que le bonheur réside également en un juste milieu situé entre nos passions et notre entourage familial, amical, social, auquel il convient tout autant d’accorder notre attention.